Home
Sitemap
Print
Links
 
 
 
Members
 
Home
La Fédération
Secteur Résidentiel
Secteur Non Résidentiel
Publications
Event
Photos
Actualités
Le nouveau site de la Charte de la FEGC
Le nouveau site maisons ossature bois de la FEGC
Check-in at work - enregistrement des présences
Le prélèvement kilométrique
Salaires valables
Tableaux IRM
Fedbeton honoré par la présence du Secrétaire d'Etat Bart Tommelein
Conférence de presse:A la Saint-Nicolas,prenez soin de votre toit!
La marque BENOR reconnue par les professionnels
Les Entrepreneurs Généraux mis à l'honneur sur Antipode
Le Président de la FEGC interviewé par Fedbeton
L'UETF visite l'Atelier Bascoup d'Infrabel
Loi relative à l’assurance obligatoire de la responsabilité
Lancement officiel du Groupement des Entreprises Générales de Construction de Piscines
Un permis B est dorénavant suffisant pour conduire un engin de chantier
Mais c'est quoi un entrepreneur général?
Envolez vous vers la Géorgie avec la FEGC
Un entrepreneur général, pourquoi?
Connaissez-vous le monde des travaux ferroviaires ?
Edito spécial – Coronavirus – Conséquences économiques et juridiques – Force Majeure
Crise du Coronavirus : contact et questions
Edito spécial - Coronavirus - Encore un peu de patience, de bon sens et de solidarité …
Enquête - Centrales à béton - Négociants
Agenda
Extranet
Contact
 
Nos membres:
 
 
 
 
Rechercher
un entrepreneur
 
 
 
 
 
'
 
 
 
 
 
 
 
 
L'UETF visite l'Atelier Bascoup d'Infrabel

Le lundi 29 mai 2017 dernier, quelque 30 entrepreneurs membres de l’Union des Entreprises de Travaux Ferroviaires ont fait le déplacement jusqu’à Chapelle-lez-Herlaimont pour visiter l’Atelier Bascoup. Le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge, Infrabel, a conduit la visite en cette après-midi très ensoleillée. Cette visite a également été honorée de la présence de Monsieur Luc Vansteenkiste, Directeur général d’Asset Management.

L’Atelier de Bascoup (Chapelle-lez-Herlaimont) a été construit en 1912, soit il y a un peu plus de 100 ans. Ce centre Infrabel, est le seul atelier en Belgique à produire des appareils de voie (aiguillages), équipant ainsi tout le réseau ferroviaire belge. Cette ville miniature s’étend sur plus de 20 hectares et emploie quotidiennement quelque 250 personnes.

Si toutefois, l’Atelier servait initialement de magasin dépôt pour les fournitures de matériel de voie fabriquées par les constructeurs de la région, l’activité de reconditionnement viendra très vite s’ajouter à sa mission première avant de devenir le seul Atelier fabricant des appareils de voie pour l’ensemble du réseau.

Infrabel investira ainsi pas moins de 52 millions d’euros d’ici à 2025. Cet investissement colossal permettra non seulement de construire un nouveau hall de montage, d’optimiser la logistique, d’améliorer la sécurité et le bien-être au travail, d’améliorer l’outil de production mais aussi d’augmenter la productivité du site afin d’en faire bénéficier tout le réseau belge.

Print
 
      Disclaimer